Démarrer une nouvelle entreprise à 51 ans, c’est le meilleur des deux mondes.

Je me sens fébrile face à ce nouveau projet et fort de mes 28 années d’expérience professionnelle et de l’apprentissage des erreurs passées. En fondant ADN architectes, j’ai choisi l’exercice de la profession d’architecte au sein d’une société par actions. Notre mission est de développer un réseau offrant des services d’architecte adaptés aux besoins des clients, et ce dans toutes les régions du Québec.

 

De 1996 à 2010, j’ai servi la clientèle de la région de Québec à travers des projets variés, tant en construction neuve qu’en rénovation. De 2010 à 2014, j’ai dû abandonner la pratique de l’architecture, suite à une radiation temporaire de l’Ordre des architectes même si mes clients étaient très satisfaits de mon travail et que je n’ai jamais fait l’objet de réclamation pour faute professionnelle. La problématique de base provenait de la structure administrative de mon bureau et de mon ignorance face à la portée de certains règlements. Cette situation a fait en sorte que j’ai malencontreusement commis certaines infractions concernant la tenue des dossiers et registres, et dans la pratique de l’architecture en général.

 

Suite à un audit de l’Ordre des Architectes, tous ces éléments ont surgi en même temps et je fus radié pendant quatre ans, j’ai dû défrayer les coûts des amendes et frais totalisant près de 12 000$… J’ai décidé de ne pas me battre face à cette situation, car les frais légaux auraient sans doute été plus grands que les 12 000$ d’amendes et, de toute façon, à cette période de ma vie, je songeais à une réorientation de carrière.

 

J’ai donc pris cette radiation sur mes épaules et j’en ai pris la pleine responsabilité sans jouer la victime. La vie a fait en sorte que j’ai pu explorer le courtage immobilier ainsi que l’organisation et la promotion d’événements. J’ai pris un recul, je me suis amusé et j’ai voyagé; au bout des quatre ans de radiation, la passion pour l’architecture m’a ramené à me relancer dans l’aventure ADN, car « L’architecture est dans mes gênes! ».

C’est donc un nouveau départ que j’entreprends avec confiance et enthousiasme. Je suis de retour avec passion et prêt à travailler vos projets avec vous !

Au plaisir de collaborer ensemble.