Ca y est, les appels d’offres sont lancés pour la démolition des bâtiments industriels du secteur Pointe-aux-Lièvres.

                                             

Quand on considère qu’un ” Écoquartier ” doit minimiser son empreinte écologique tout en assurant une certaine qualité de vie on peut se poser certaines questions :

Est-ce que la démolition du bâtiment JCV et de son voisin sont vraiment la meilleure option?

Après tout, cette structure n’est pas vilaine.  Elle est surtout très bien située, à la jonction des secteurs est et ouest de l’écoquartier, juste en face de l’entrée du site des sports d’hiver.  Et les silos à l’arrière sont un élément intéressant que je trouverais dommage de voir disparaître.  Peut-être les recycler en citernes de conservation des eaux de pluie?…les intégrer à un terrain de jeux pour les enfants des immeubles adjacents?…

Pour en revenir au bâtiment JCV, il pourrait être converti en espace  commercial avec salons urbains, et accueillir, par exemple,  une micro-brasserie et des bureaux de co-travail pour «techies ».  Quant à l’entrepôt adjacent, qui n’a aucune valeur esthétique j’en conviens, il ferait un beau stationnement intérieur à peu de frais, et son le toit pourrait être converti en jardin partagé,  on pourrait même y ajouter des serres.

La marge avant de ces immeubles favorise l’installation d’étals pour y vendre les légumes produits sur le toit et de tables avec parasols pour déguster une bière artisanale produite sur place…  Il y a aussi une arbre superbe à sauver là!

     

Voilà qui dynamiserait ce secteur, en rendant hommage à la créativité  des quartiers avoisinants  de St-Rock et Limoilou.  On répondrait aussi  au critère de mixité souhaitée et on réduirait notre empreinte écologique en réutilisant des structures encore utiles.

Une nuisance au futur Écoquartier ?

Chaque fois que je passe dans ce quartier, je vois toujours le JCV comme un  point de repère, pas comme une laideur à démolir.  D’ailleurs, avec une fresque d’art urbain ou un mur végétalisé, ces édifices quelconques prendraient une toute autre allure…

Je sais, le sol est contaminé…mais la démolition n’y changera rien.  Oui, il y a une problématique d’amiante dans l’immeuble JCV …mais ne risque t-on pas d’aggraver les choses avec la démolition?

En fait,  je me demande seulement si toutes les options ont été évaluées ou si simplement la démolition allait de soit à cause de l’apparente nuisance que représente ces bâtiments au cœur du futur ” Écoquartier “.

Espérons que la tendance actuelle va se redresser et qu’on va assister à la naissance d’écoquartiers dignes de ce nom…